Bien que ce ne soit pas encore la norme, il est facile de trouver de nos jours des peintures qui ont un intérêt qui dépasse le simple cadre de base de l’embellissement. On pourra ajouter dans cette catégorie la peinture isolante qui offre, en plus de sa fonction première, une véritable isolation comme on va le voir dans ce qui suit.

Principe de fonctionnement de la peinture isolante

La peinture isolante est un type spécifique de peinture composée de résines et d'autres produits céramiques ainsi que d'acrylique ce qui lui offre la possibilité de largement améliorer l'isolation du lieu où elle est appliquée en plus de le décorer. Sa constitution lui permet également de protéger plus globalement les murs sur lesquels elle est disposée. En ce qui concerne son aspect, il ne diffère pas réellement d'une peinture classique étant donné qu'elle reste à peu près sur la même consistance.

Sa propriété, qui offre de refléter les rayons infrarouges, est ce qui lui donne sa propension à modifier la conductivité thermique des murs. Sa conception étant le produit de recherches spéciales, elle peut se décliner à une utilisation dans un très grand nombre d'endroits différents comme les :

  • Hangars ;
  • Appartements ;
  • Chambres froides ;
  • Garages.

Dans la même continuité, on peut ajouter qu'elle peut aussi bien se placer en extérieur qu'en intérieur pour à la fois maintenir la température et empêcher le froid d'entrer.

Avantages du produit

Si l'on se penche sur les atouts de peinture isolante, il est possible de citer plusieurs aspects tels que sa simplicité d'application ou son adaptabilité à un large panel de supports allant du bois au béton en passant par le PVC. Très résistante aux conditions climatiques rudes, elle peut donc parfaitement convenir aux espaces extérieurs. En plus de son caractère d’isolant thermique, il ne faut pas oublier qu'elle travaille aussi sur une réduction de bruits. Un autre point positif est le fait qu'elle se décline en plusieurs coloris et reste de plus totalement inodore.

Les différents inconvénients

En dépit de ses nombreuses qualités, la peinture isolante dispose également de son lot de désavantages plus ou moins contraignants. Le plus restrictif d'entre eux est par ailleurs son coût qui, bien que justifié, reste assez élevé. Son application demande de plus au moins deux couches pour être effective contrairement à d'autres peintures. Précisons aussi qu'elle ne peut pas agir comme unique isolant de l'habitation, mais simplement comme une aide. Il existe par ailleurs de nouvelles méthodes d'isolation, il suffit de vous renseigner et d'y recourir.

Tarifs qui peuvent être liés à de la peinture isolante

En sachant qu'un litre de peinture isolante couvre généralement 2,45 mètres cubes et qu'il coûte dans les alentours de 30 à 60 euros, il est possible de faire ses comptes. À savoir également que les tarifs des versions intérieures sont moins élevés que celles prévues pour l'extérieur. Vous pouvez réduire les frais de la peinture isolante en faisant appel à un professionnel qui dans la majorité des cas prendra en charge le produit. D'autres systèmes d'isolation restent également utilisables à l'image de l'isolation en polyuréthane.

Processus d'application adapté à la peinture isolante

La mise en place d'une peinture isolante demande un certain nombre d'étapes plus ou moins précises. En premier lieu, il sera impératif de correctement nettoyer la surface sur laquelle vous voulez appliquer la peinture. Procurez-vous du papier-verre et procédez à une abrasion de la surface. Pour ce qui est des deux couches de peinture, prévoyez environ deux heures entre chacune d'entre elles. Notez que ce type de peintures ne sèche complètement qu'au bout de 3 semaines en moyenne.

Ajoutez votre commentaire